Aujourd’hui, le mois d’octobre a démarré et la campagne de lutte contre le cancer du sein aussi. Pour la 20ème année consécutive, l’opération « Octobre Rose » est lancée à travers la France entière.  L’objectif : montrer l’importance du dépistage et faire avancer la recherche.

A savoir : Aujourd’hui, 1 femme sur 8 risque de développer un cancer du sein. Le cancer touche plus de 53 000 nouvelles femmes par an en France et cause le décès de 11 886 d’entre elles. Et dans un cas de dépistage précoce sur deux  le cancer décelé mesure moins de 2 cm et les chances de guérison dont plus grandes. 

Il est important de s’informer, de se documenter et de se renseigner, ça peut vous sauver la vie et « Octobre Rose » est fait pour ça. Le programme de dépistage organisé du cancer du sein s’adresse aux femmes de 50 à 74 ans. A cet âge, il est conseillé de se faire dépister une fois tous les deux ans et il est primordial d’être à jour en sachant la date de son dernier examen. N’attendez pas la douleur, les symptômes ou le doute, n’attendez pas qu’il soit trop tard.

Chaque année, le dépistage précoce permet de sauver des milliers de vie.

Plus un cancer du sein est détecté tôt, plus les chances de guérison totale sont grandes.

Organisée par l’association « Le Cancer du Sein, Parlons-en ! », la campagne vous permet de vous informer et de dialoguer. Sur le site officiel de l’association, un forum a été mis en place pour échanger, notamment directement avec un médecin cancérologue, du 1er octobre au 15 novembre. L’association a pour but premier de convaincre les femmes du rôle primordial du dépistage précoce et faire progresser la recherche.

affiche-octobre-rose-2

Surveillez-vous, surveillez votre corps… Si vous êtes à jour mais que vous observez une modification anormale de votre poitrine, n’attendez pas plus longtemps pour passer un examen de dépistage. « Ainsi, toute grosseur nouvelle au sein ou à l’aisselle, toute modification de la forme ou de la taille de votre sein, tout écoulement par le mamelon, ou encore tout changement notoire de l’aspect de la peau du sein ou de l’aréole – crevasses, pigmentations, etc -doivent être signalées à votre médecin car elles constituent les symptômes visuels les plus répandus et qui doivent alerter. Le cancer du sein se présente le plus souvent sous la forme d’une petite boule qui peut être palpée parfois par la patiente elle-même. Cette petite boule peut également être visible sur une mammographie. Heureusement, dans la plupart des cas il ne s’agira pas d’un cancer mais d’une tumeur bénigne comme par exemple un petit fibrome. Dans le cas contraire, le dépistage précoce est important. » (info : Association « Le Cancer du Sein : parlons-en ! »)

En France, le « dépistage organisé » est accessible aux femmes à partir de 50 ans et jusqu’à 74 ans.

Alors n’attendez plus, parlez-en et surtout, prenez soin de vous…

 

A propos de l'auteur

Audrey Sarradin
Queen Lady

Curieuse de tout, créative surtout, j'aime informer les Ladies de l'actualité, les faire rire avec des sujets plus légers et les toucher avec des articles plus profonds. Chaque jour, je dégaine mon clavier azerty que je couple avec ma plume légère, mais parfois incisive. Et oui, Lady Lunatique est Choc & Chic…comme moi !

Laisser un commentaire