Je vous vois déjà venir si je vous demande de penser aux repas de fêtes qui arrivent :

« Oh! Non! ça va anéantir tous mes efforts… mon régime sera foutu! »

« Je vais craquer, c’est sûr! pffff »

« 1kg pour le réveillon, 1kg pour Noël, 1kg pour la nouvelle année… euh, il vaut mieux ne pas y penser… »

« Pas la peine de faire attention à ce que je mange en ce moment
puisque dans 10 jours je vais tout reprendre… à moi le frigo!^^ »

« Je vais faire attention, je sais que je peux le faire! Oui, je vais y arriver! » (et là, c’est le drame…)

 

STOP!

On se calme, on respire un bon coup et on arrête de se prendre le chou!!

 

Déjà, on arrête les régimes restrictifs qui ne marchent ni à cette période de l’année, ni à une autre ! Le seul effet qu’ils ont c’est une reprise de poids à plus ou moins long terme lorsqu’on re-mange normalement.

 

Ensuite, on se renseigne et on agit de façon intelligente en adoptant une alimentation équilibrée.

 

Enfin, on écoute sa faim (et pas ses envies de manger par contrariété, pour ça il faut se poser des questions), on mange de tout mais pas tout : ne vous interdisez rien mais limitez les quantités à ce qui est nécessaire pour ne plus avoir faim, pas plus!

 

Et en bonus : on fait du sport! Pas que pour avoir la ligne… mais aussi pour votre cœur, votre santé, la tonicité de votre peau, votre bien être, votre sommeil… 30 minutes, 5 fois par semaine?

 

Mes conseils pour les repas de fête :

fetes-prisedepoids-ladylunatique– Manger seulement ce qui vous fait vraiment envie (pas besoin de se bourrer d’haricots verts parce que c’est « sain » et en espérant que ça vous empêchera de vous jeter sur la bûche…).

– Manger LENTEMENT, en prenant le temps d’apprécier le goût et les saveurs.

Éviter de vous resservir deux fois le même plat, parce qu’en général il y a tellement de plats qu’on veut goûter qu’il vaut mieux en prendre un tout petit peu de chaque (comme ça on ne se frustre pas).

– Faites du sport ou des ballades en famille entre le 25 et le 31.

– Si vous n’avez pas faim au repas qui suit le gros repas de fête, ne vous forcez pas à manger. Sautez le repas et mangez un fruit quand la faim vient, en attendant le repas suivant.

– Posez-vous des petites questions avant de vous servir : Est-ce que j’en ai vraiment envie? Est-ce que je vais me sentir mal si je mange ça parce que j’aurai trop mangé? Est-ce que ça vaut vraiment le coup, est-ce que c’est si bon que ça? Est-ce que j’aurai l’occasion d’en re-manger à un autre moment? …

– Ne vous forcez pas à manger pour faire plaisir à celui qui vous a invité. OSEZ DIRE NON! Il ne vous en voudra pas…

ÉCOUTEZ VOTRE FAIM ET VOTRE CORPS, lui il sait quelle quantité manger pour qu’il ait juste ce qu’il faut pour bien fonctionner sans prendre de poids. Si vous faites ça tout en prenant du plaisir à manger, la balance ne bougera pas temps que ça …

Alors, convaincues ?

A propos de l'auteur

Rédactrice diététique

Coach nutritionniste, n’ayant une seule idée en tête : vous sortir du cercle infernal des régimes et vous apprendre à vous faire plaisir sans perdre votre ligne ! Au placard les idées reçues et les tabous alimentaires ! Alice est toujours à la recherche de nouvelles infos ou exercices pour vous en apprendre toujours plus sans vous prendre la tête. Pour une vie sans COMPLEXE !

Laisser un commentaire