Aujourd’hui je vais vous parler de l’auteur Guillaume Musso, connu pour ses romans « La fille de papier », « 7 ans après », « Demain »… et d’autres encore.

Le titre dont je vais vous parler est l’un de ceux que j’ai le plus aimé : « L’appel de l’ange ». Cet ouvrage est sorti le 31 Mars 2011. Aujourd’hui, il existe également en format de poche ainsi qu’en livre audio.
Avant de vous parler de l’histoire en elle-même, je vais vous parler un peu de l’auteur.

Guillaume Musso :

 

guillaumemusso-ladylunatiqueUn écrivain Français de 39 ans. Il a commencé à écrire à l’age de 19 ans. C’est en Mai 2001 qu’apparaît son premier roman « Skidamarink », un thriller sous forme de jeu de piste.
En 2004, suite à un accident de voiture, il imagine l’histoire d’un enfant revenu de la mort et écrit le roman « Et après ». Ce roman se verra adapté à l’écran avec un film sorti en Janvier 2009.
Par la suite il écrit, « Sauve-moi » (2005), « Seras-tu là ? » (2006), « Parce que je t’aime » (2007) et « Je reviens te chercher » (2008), « Que serais-je sans toi ? » (2009), « La Fille de papier » (2010), « L’Appel de l’ange « (2011), « 7 ans après… » (2012) et « Demain » (2013) .
Ses livres sont traduis en 36 langues dans le monde entier, et avec 1 710 500 exemplaires vendus en 2012, il est pour la seconde année consécutive, le romancier français le plus vendu. C’est en 2012 également qu’il est nommé chevalier de l’ordre des arts et des lettres.
Presque toutes ses histoires ont fait (ou en cours) l’objet d’une adaptation cinématographique.

« L’appel de l’ange. »

Quatrième de couverture :

Dans leurs téléphone il y avait toute leur vie…

New York. Aéroport Kennedy.
Dans la salle d’embarquement bondée, un homme et une femme se télescopent. Dispute anodine, et chacun reprend sa route.
Madeline et Jonathan ne s’étaient jamais rencontrés, ils n’auraient jamais dû se revoir. Mais en ramassant leurs affaires, ils ont échangé leurs téléphones portables. Lorsqu’ils s’aperçoivent de leur méprise, ils sont séparés par 10 000 kilomètres : elle est fleuriste à Paris, il tient un restaurant à San Francisco.
Cédant à la curiosité, chacun explore le contenu du téléphone de l’autre. Une double indiscrétion et une révélation : leurs vies sont liées par un secret qu’ils pensaient enterré à jamais…

Mon avis;

Pourquoi j’ai tant aimé cette histoire, et bien certainement parce que c’est quelque chose qui pourrait nous arriver un jour. On lit ce livre avec un réel plaisir. On bascule à la fois dans un thriller et dans une comédie romantique, ici pas de surnaturel comme dans d’autres ouvrages. On y retrouve bien tout le talent de Guillaume Musso.
Dites-moi… Que feriez-vous si, comme Madeline et Jonathan, vous entriez en possession du portable d’un parfait inconnu ? Soyez honnêtes, votre premier réflexe ? Moi qui suis curieuse de nature, je pense que je fouillerai dedans … pas vous ? Si, pas vrai ? C’est bien ce que je pensais … Et c’est d’ailleurs ce qu’on fait Madeline et Jonathan.
Au début, on se dit qu’un portable, ça ne contient rien de compromettant, quelques photos, vidéos, chansons, mails, sms … rien de bien méchant ! Mais on apprend très vite que leurs portables sont le reflet d’une partie de leurs vies et ils vont, chacun de leur côté, pénétrer dans l’intimité de l’autre. Ils vont ainsi se découvrir à distance, elle, fleuriste à Paris, lui, restaurateur à San Francisco. J’ai bien aimé cette idée qu’on peut craquer pour quelqu’un qu’on ne connaît qu’à travers des bribes de vie et des mots. Dans notre société, ça s’apparente grandement aux rencontres qu’on fait sur internet finalement, le « romantisme » en plus ici. Du coup, on apprend aussi à connaître ces personnages à travers ce que nous dévoile leurs portables, on s’y attache vite mine de rien, car chacun cache ses blessures et forcément, ça attise l’intérêt du lecteur ce genre de choses, on a envie de savoir pourquoi ils sont devenus comme ça, ce qui s’est passé, s’ils pourront guérir un jour … C’est prenant, c’est vrai. Même si au début, ça n’a pas l’air passionnant, quand le lien se fait entre eux, tout s’accélère et là, on ne lâche plus le livre avant la fin.


Quelques extraits :

« Comme le doudou de votre enfance, votre téléphone vous rassure. Son écran est doux, apaisantLappeldelange-GuillaumeMusso-ladylunatique, hypnotique. Il vous donne une contenance dans toutes les situations et vous offre une facilité de contact immédiat qui laisse ouverts tous les possibles… »

« Quand tu aimes quelqu’un, tu le prends en entier, avec toutes ses attaches, toutes ses obligations. Tu prends son histoire, son passé et son présent. Tu prends tout, ou rien du tout. » 

« Pendant quelques secondes, ils furent unis dans un accord parfait .. Un éblouissement, un flash, un instinct de vie .
Mesurant le chemin et les risques pris pour arriver jusqu’à l’autre , ils étaient bien obligés d’admettre qu’ils étaient des « twin souls » : des âmes jumelles qui s’étaient reconnu et qui avaient cheminé pour parvenir à la même destination. »

« A présent, il y avait entre eux comme une évidence, un élan, une alchimie. Un sentiment primitif qui remontait aux peurs et aux espoirs de l’enfance. La certitude vertigineuse d’être enfin face à la personne capable de combler leur vide, de faire taire leurs peurs et de guérir les blessures du passé. »

« Madeline capitula et s’abandonna à ce sentiment nouveau. C’était grisant comme un saut dans le vide,sans parachute ni élastique. Elle repensa à leur rencontre. Rien ne serait arrivé sans cette collision à l’aéroport. Rien ne serait arrivé s’ils n’avaient pas échangé leurs téléphones par mégarde. Si elle était entrée dans cette cafétéria trente secondes plus tôt ou trente secondes plus tard, ils ne se seraient jamais croisés. C’était écrit. Un drôle de coup du destin qui avait choisi de les rapprocher dans un moment décisif. L’appel de l’ange, comme disait sa grand-mère… »


Le mot de la fin :

Plongez à corps perdu dans cet ouvrage, rêvez, et laissez vous prendre au jeu.

Et vous, qu’en avez-vous pensé ?

A propos de l'auteur

Audrey Sarradin
Queen Lady

Curieuse de tout, créative surtout, j'aime informer les Ladies de l'actualité, les faire rire avec des sujets plus légers et les toucher avec des articles plus profonds. Chaque jour, je dégaine mon clavier azerty que je couple avec ma plume légère, mais parfois incisive. Et oui, Lady Lunatique est Choc & Chic…comme moi !

Laisser un commentaire