Alors que la question sur la pénalisation des clients des prostitués fait débat depuis un moment déjà, c’est un nouvel amendement validé en Irlande du Nord la semaine dernière qui remet de l’huile sur le feu.

S’appuyant sur le modèle suédois qui a voté la pénalisation des clients en mars 2013, l’Irlande qui interdit déjà les maisons closes et le proxénétisme se lance sur le terrain glissant de la pénalisation des clients de la prostitution où les avis divergent.

Validé dans la nuit du 20 au 21 octobre 2014 par l’Assemblée de Stormont (Parlement de Belfast), l’amendement prévoit de pénaliser l’achat de services sexuels. Encore soumis à deux votes parlementaires, il faudra attendre quelques semaines pour savoir si le texte passera.

Les travailleuses du sexe déplorent ces mesures, pointant le fait qu’elle vont voir leurs clients se transformer en « criminels ». Elles estiment qu’elles travailleront ensuite « dans la peur et le danger », s’exposant encore plus à des situations à risque.

Et en France ?

En 2011, un texte suggérant de sanctionner les clients en leur infligeant une amende de 1 500€  avait été validé par l’Assemblée mais retiré par le Sénat. Les discussions ne sont néanmoins pas terminées.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

A propos de l'auteur

Audrey Sarradin
Queen Lady

Curieuse de tout, créative surtout, j'aime informer les Ladies de l'actualité, les faire rire avec des sujets plus légers et les toucher avec des articles plus profonds. Chaque jour, je dégaine mon clavier azerty que je couple avec ma plume légère, mais parfois incisive. Et oui, Lady Lunatique est Choc & Chic…comme moi !

Laisser un commentaire