Pour beaucoup, le harcèlement de rue n’existe pas. Il n’est qu’une exagération des femmes ou pire, une invention des féministes. Malheureusement, c’est bien un fait. Alors que la plupart des femmes se font interpeler dans la rue, elles sont nombreuses à l’être avec insistance, provocation et pour certaines avec violence. Après la polémique suscitée par les propos de Sophie de Menthon, chef d’entreprise et présidente du Mouvement Ethic qui a avoué aimer se faire siffler dans la rue en twittant « être sifflée dans la rue est plutôt sympa », la confusion est devenue plus grande.

Mais alors, où le harcèlement de rue commence ? Où s’arrête-t-il ? Est-ce que chaque homme qui interpèle une femme devient coupable de harcèlement de rue ? Chaque femme sifflée devient-elle une victime ?

Plusieurs associations dont Stop au Harcèlement de rue tentent chaque jour de dénoncer les actes de harcèlement pour montrer qu’ils existent. Et c’est ainsi qu’est née l’application « Hé ! » sur Android et iOs. De premier abord, cette application est une réplique française de la célèbre application « Yo ! », qui consiste à envoyer des « Yo ! » à ses contacts. Jusqu’ici, rien de bien méchant donc.

Sauf qu’après avoir téléchargé l’application et ajouté vos amis pour pouvoir communiquer avec eux, vous verrez un certain Martin 88 vous ajouter. Vous ne pourrez pas refuser son invitation et vous commencerez donc à subir une interminable succession de « Hé ! » lancés par ce contact. Amusant au début, ceci devient lassant, surtout après que ces messages deviennent de plus en plus violents et insultants : « Hé, t’es trop bonne », « Hé ! Regarde-moi quand je te parle ! » ou encore, « Hé salope, tu crois que tu peux te casser comme ça ? ». Et puis, une fois que vous en aurez marre de recevoir ces interpellations, vous finirez par bloquer ce contact. Vous verrez donc un message apparaître : « Si vous pouvez vous échapper aujourd’hui, pour beaucoup, le harcèlement de rue, c’est tous les jours. ».

Une manière singulière de pointer le doigt sur un problème de société dont on ne parle que trop peu. Un message qui fait réfléchir.

Lady Lunatique & La Fée Ministe vous proposent de découvrir la vidéo explicative :

A propos de l'auteur

Audrey Sarradin
Queen Lady

Curieuse de tout, créative surtout, j'aime informer les Ladies de l'actualité, les faire rire avec des sujets plus légers et les toucher avec des articles plus profonds. Chaque jour, je dégaine mon clavier azerty que je couple avec ma plume légère, mais parfois incisive. Et oui, Lady Lunatique est Choc & Chic…comme moi !

Laisser un commentaire