Difficile de ne pas rester béat d’admiration devant la belle et talentueuse Natalie Portman.

Révélée à seulement 13 ans pour son rôle dans Leon de Luc Besson aux côtés de Jean Reno, la jeune fille enchaîne dès lors les rôles au cinéma (Tout le monde dit I love you; Mars Attack et surtout Star Wars). Elle obtient en 2011 l’oscar de la meilleure actrice pour son rôle de ballerine schizophrène dans Black Swan de Darren Aronofsky et vient tout juste de monter les marches du Festival de Cannes en tant que réalisatrice pour présenter son film A Tale of Love and Darkness.

Mais Natalie Portman ne s’est jamais reposée sur son statut confortable d’actrice à succès. Brillante élève, elle est sortie diplômée de la prestigieuse université d’Harvard en 2003, où elle a suivi des études de psychologie. Et c’est à ce titre que l’actrice a donné ce mercredi 27 Mai dernier un discours aux étudiants diplômés de 2015 d’Harvard. Sincère et touchante, Natalie Portman y a confié les doutes auxquels elle a du faire face lors de son arrivée à Harvard en 1999 : « Je n’ai pas pu m’empêcher de penser que j’étais là parce que j’étais célèbre. Et tout le monde le pensait aussi », un sentiment de manque de légitimité qui l’a suivi tout le long de son cursus universitaire: « Aujourd’hui, il est facile de romancer le temps que j’ai passé ici, mais j’ai vraiment vécu une période difficile […] Plusieurs fois, j’ai fondu en larmes devant mes professeurs, submergée par tout ce que j’avais entrepris, alors que je n’arrivais presque pas à sortir de mon lit le matin », un discours à coeur ouvert qui a émus le parterre d’étudiants présents pour l’occasion.

L’intégralité de son discours:

A propos de l'auteur

Justine

En vraie adepte du "bien dans sa tête, bien dans son corps", je vous délivre mes petites astuces beauté, forme et nutrition pour vous sentir belle et bien au quotidien. Conseils simples et pas chers, je tente de vous convaincre que vous avez tout à portée de main pour être au top !

Laisser un commentaire