« Comment être plus heureuse chaque jour ? »

« Avez-vous trouvé le bonheur ? »

« Etre heureuse au travail pour être plus efficace »

« Le grand guide du bonheur » …

Toi aussi, ces formules magiques te hérissent le poil ? Blablablaaaaaaaaaaa, voilà ce que ça me fait de lire ou entendre ça ! Un comble pour une pro du développement personnel, non ?

Alors que j’animais des ateliers du bonheur avec mon acolyte et amie sophrologue, Aude, je me suis aperçue que … je n’aimais pas ce mot ! Oui, on aspire à vivre une vie épanouissante et heureuse. Mais finalement, le bonheur c’est quoi ? Etre heureux, ça veut dire quoi ? Quand je demande autour de moi « C’est quoi pour toi, le bonheur ? »,  chacun me donne une réponse différente !  Logique, tes expériences te sont propres, et par conséquent, il en est de même pour ta conception du bonheur, la mienne ou celle de ton voisin.

Trouver le bonheur ?

Par exemple, pour moi, être heureuse, c’est simplement vivre.  Peut-être parce que le bonheur est mon lot quotidien. Je ne l’ai pas trouvé, il m’accompagne chaque jour ! Pas la peine de vouloir me jeter des cailloux, si toi aussi tu le décides, tu peux te sentir heureuse tous les jours. Chaque jour nous permet d’expérimenter de nouvelles choses ou de changer l’interprétation des événements et les considérer comme heureux. Je ne dis pas que celui qui vit un drame doit se sentir heureux en cette circonstance. Non. Ce que je dis, c’est que pour beaucoup, être heureux, c’est être propriétaire d’une belle maison, aller faire du shopping, partir en vacances dans des endroits paradisiaques, avoir une belle voiture, se sentir en sécurité financière, avoir des tonnes d’amis, gagner toujours plus d’argent, se marier avec une personne physiquement attrayante et avoir de beaux et intelligents enfants.

Mais clairement, qu’est-ce que je veux derrière la belle maison ? Cela représente quoi pour moi avoir une voiture neuve ? Derrière ces représentations superficielles de ce qu’est pour ces personnes le bonheur, se cache, entre autres, un désir de réussite. Etre heureux, c’est réussir sa vie. Ok super, mais la réussite comme le bonheur … est propre à chacun ! Ta représentation de la réussite et la mienne sont différentes. Parce que nous n’avons pas nécessairement les mêmes attentes !

Chercher le bonheur ou pas ?

Et finalement, pendant que tu cherches le bonheur, qu’est-ce qu’il se passe ? Pendant que tu cherches à réussir ta vie, à être heureuse et satisfaite de ta vie… tu passes à côté d’elle !

Dans ta course folle pour remplir ton vide intérieur,  tu cherches ce qui te rendra le plus heureuse, tu cherches le bon mec, l’appart de tes rêves, la destination de tes prochaines vacances, le prochain achat pour ta maison, …

Et franchement ? Sincèrement ? Chercher le bonheur t’apporte-t-il le bonheur ? Question chelou ? Non, chercher le bonheur te met dans un état d’esprit moyen-moyen ! Pendant que tu cherches, tu t’impatientes, tu t’éneeeerves de ne pas trouver ce que tu cherches, tu en veux à la vie de ne pas t’apporter ce que tu désires, tu t’en veux de ne pas être capable de te le donner et tu as l’impression de tourner en rond et aussi, rien ne te satisfait jamais vraiment ! Tu peux d’ailleurs aussi tomber dans les travers de la jalousie et de l’envie et critiquer toutes les personnes qui sont heureuses d’un rien ! « Pffuuuu ! Quelle nulle, elle est heureuse de juste s’être régalée avec son jambon-beurre !!! Ah nan mais n’importe quoi ! »

Tu ne te sens pas heureuse ?  Tu m’é-tonnes !

Arrête de chercher !

Et si c’était la fan du jambon-beurre qui avait raison ? Apprécier ce que tu es, les p’tites choses de la vie, ce qui t’entoure, être présente à ta vie, être consciente du beau de ta vie, il est là ton bonheur !

L’idée-même du bonheur t’exaspère ?

Et si tu profitais simplement de la vie et savourais ton quotidien?

Et si tu appréciais joyeusement ce qui compose ta vie ?

Et si tu aimais simplement qui tu es, la vie que tu mènes et la façon dont tu la mènes ?

Et si tu aimais tes proches comme ils sont, même s’ils ne sont pas comme TOI, tu voudrais qu’ils soient ?

Et si tu prenais conscience de tout le beau de ta vie et de la chance que tu as de vivre cette vie-là ?

De mon côté, au-delà du bonheur, c’est mon bien-être et mon bien-vivre qui m’importent. Le bonheur en est un de leur composant ! Arrête de le chercher et vis-le !

Et toi, tu cours aussi après le bonheur ? Et si tu allais vers plus de bien-être et de bien-vivre ?

A propos de l'auteur

Céline Pod
Coach de vie

Coach professionnelle, experte en accompagnement au Féminin (avec un grand F, t'as vu?), tu as donc deviné ma passion: booster ton quotidien et te secouer les puces :) La vie est un super cadeau, alors j'ai décidé d'en faire une fête chaque jour! J'te file mes astuces, j'te partage ce que je pense, sans langue de bois, pour que tu prennes les rênes de ta vie so awesome! http://celinepod.wix.com/celinepod & http://www.monjobzen.com

Une réponse

  1. forconi

    J’adore, j’adhère! Je ne cherche plus à avoir une belle voiture, la maison de mes rêves etc. Je me contente des plaisirs de la vie : un mari extra, des filles extra, la chance de pouvoir compter sur quelques personnes, les réflexions marrantes de mes filles, leurs exploits (qui paraîtraient ne pas être des exploits aux yeux d’autres personnes), les compliments des maîtresses sur le comportement de mes filles, une soirée entre cousines, mon chili con carne qui était une tuerie… Comme tu dis, certains pensent certainement de moi que j’en fais trop, que je m’émerveille trop, mais j’ai pris le parti de me dire  » ça les regarde !  » je suis heureuse et c’est l’essentiel.

    Répondre

Laisser un commentaire