T’en as pas marre de regarder ce qu’il se passe chez les autres ?

D’avoir un avis sur tout ? Sur tout ce qu’ils sont ? Ce qu’ils font ? Ce qu’ils ont ? Comment ils l’ont ? Comment ils le font ? Pourquoi ils sont comme ça ? Pourquoi ils pensent pas comme toi ? Pourquoi ils font tel ou tel choix ? …

Hep hep hep ! Tu crois que tu n’es pas concernée ? Qu’il n’y a que ta voisine Raymonde qui médit sur les autres ? Heu, j’crois pas, non ! Allons, allons, regardons-y d’un peu plus près et tu verras que toi aussi, tu as le regard plus affûté chez les autres que chez toi !

Ça t’arrive jamais, de critiquer les choix de Béa ?

Ça t’arrive jamais, de te dire que Lea  aurait mieux fait de se maquiller ? Pouuuuuh quelle mine aujourd’hui !

Ça t’arrive jamais, de juger la façon de vivre de Moéa ? (J’te jure que ça existe ! Même que c’est tahitien !)

Et sinon, ça t’arrive jamais, de te regarder dans une glace?

Kiffer la critique pour :

Se valoriser soi-même : 

Quand tu regardes ailleurs, ça te fait du bien, avoue ? Et pas la peine de t’auto-flageller (pour l’instant), c’est assez humain, finalement ! Regarder ce qu’il se passe chez les autres, juger tout ou partie de ce qui compose leur vie, tout ce qu’ils en font ou ce qu’ils n’en font pas, tout au moins pas comme toi, permet de te valoriser à travers ça ! Toi, tu es la perfection incarnée. Tout ce que tu penses est une vérité absolue pour tous ! La terre entière devrait penser comme toi, bah ouais, c’est toi qui as raison, enfin !

« C’est quoi cette voiture ? Vu le prix, je n’aurais pas acheté ça, moi! »

Sous-entendu : Je dépense mieux mon fric, MOI !

« Quewaaaahhh ? Elle a peint ses volets en bleu ? J’aurais pas choisi cette horrible couleur, moi! »

Sous-entendu :  J’ai des talents de décoratrice et j’ai méga bon goût, MOI !

«  Sa robe ne lui allait vraiment pas et soulignait sa culotte de cheval! »

Sous-entendu : J’ai bon goût et sais m’habiller, MOI ! Et… Elle devrait reprendre le sport !

Eviter de regarder ce qu’il se passe chez soi :

Quand tu critiques ou juges un fait ou quelqu’un, ça te permet aussi de ne pas remettre en question certains aspects de ta life ! Bah oui, t’as pas le temps, tu es trop occupée à regarder ailleurs que chez toi !

Le fait de te focaliser sur la vie de l’autre te change les idées, te divertit, et te donne l’opportunité de penser à autre chose que ce qui pourrait être amélioré dans ta vie !

Parce que rien ne te comble vraiment :

Rien n’est jamais assez bien, chez les autres ou chez toi ? Tu n’es jamais assez ceci, jamais assez cela… Qu’en est-il pour les autres ? Tu leur réserves le même sort…

Mais pourquoi ? Parce que tu cours après la perfection ! La perfection chez toi, la perfection dans ta vie, la réussite, et donc… la perfection chez les autres ! Ce que tu ne supporterais pas de toi, tu ne le tolères pas chez l’autre… T’as remarqué comme rien ne te satisfait jamais vraiment ? Quel dommage, non ?

D’où ça vient, tout ça ?

J’te le donne en mille ? De l’enfance, pardi ! Tes parents, tes instits, tes grands- parents attendaient de toi le meilleur ! Les meilleures notes, le meilleur comportement, le meilleur savoir-être, les meilleures compétences, …

Une mauvaise note en maths ? « Tu es nulle en maths, ma fille ! Tu as intérêt à te ressaisir ! »

Une incapacité à se servir d’un tournevis et bricoler avec  Papa ? « Tu sais rien faire de tes 10 doigts, mon pauvre ! » Et puis on est dans un pays où on juge à tout va ! Comment veux-tu ne pas critiquer ensuite ? T’as pas du tout kiffé la critique à ton égard, non ? Et si on changeait un peu et qu’on évitait de faire aux autres ce qu’on n’aime pas qu’on nous fasse ?

Des solutions pour en sortir ?

T’ouvrir aux autres et au monde !

Les gens ont tout à fait le droit, et ça vaut mieux, de ne pas penser comme toi ! Il y a autant de façons de penser, de créer et de vivre sa vie qu’il n’y a d’individus ! Et si tu essayais de voir ce qu’il y a de bien dans le mode de fonctionnement de l’autre ? Ses belles réalisations ? La beauté de ce qui constitue sa vie ?

Accepter de ne pas avoir toujours raison !

Qui te dit que ta vérité est la même que la mienne ? Pour quelles raisons vouloir absolument avoir raison ? Accepter de laisser les autres vivre leurs expériences, accepter de ne pas avoir toujours raison est une grande preuve de maturité relationnelle ! Laisse les gens expérimenter, créer, vivre comme ils l’entendent ! Tu n’aimerais pas qu’on te dise quoi faire de ta vie, non ?

Que ta parole sera impeccable 

Accord toltèque number 1, Don Miguel Ruiz insiste sur l’énergie que l’on transmet par nos paroles, par nos mots, par notre vocabulaire !

En gros, tout propos négatif du type « J’suis trop nulle », « J’en ai ma claque ! », « La vie est injuste… » ; toute critique, médisance ou tout jugement négatif envers soi-même ou les autres « T’as vu comment elle a grossi, Pauline ? », «T’as vu sa nouvelle coupe de cheveux? C’est pas possible quoi! »  te nuisent !

En nuisant aux autres, tu nuis à toi-même ! Et vice-versa ! Tu colportes une énergie négative, tu pollues ta propre énergie, j’irais jusqu’à dire ta propre « aura », et tu te colles une étiquette franchement négative ! Eh oui ! Quand tu critiques et juges une personne auprès d’une autre, celle-ci devine que tu fais pareil avec elle ! Résultat ? Elle te colle une étiquette de nana marie-mêle-tout qui juge tout ce qui bouge ! Bonjour la confiance !

Rassure-toi, on est tous un peu comme ça, à se rassurer en voyant ce qui nous dérange dans la vie des autres ! Pas la peine de nier ! J’le sais, j’l’ai fait aussi ! Mais bonne nouvelle : cela se travaille ! Et c’est vrai que je me sens … grandie humainement, en paix, intègre, droite dans mes baskets et ça fait du bien à l’estime de soi en plus ☺

C’est un entraînement de tous les instants que de faire attention à ce que véhiculent tes propos, mais vraiment, quand tu parviens à ne plus poser de regard négatif sur les actes et les pensées d’autrui, tu te sens super légère ! Tu regardes un peu plus ta vie ! Il y a beaucoup plus de douceur en elle ! Tu te sens fière de toi, de ne plus faire partie des commères de quartier ! Et tu te détaches plus facilement du regard des autres ! J’irai jusqu’à chanter ce mantra « Liberééééééeeeee, délivrééééééeeee, je ne jugerai plus jamaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis…. »

Et toi, tu le chantes aussi ?

A propos de l'auteur

Céline Pod
Coach de vie

Coach professionnelle, experte en accompagnement au Féminin (avec un grand F, t'as vu?), tu as donc deviné ma passion: booster ton quotidien et te secouer les puces :) La vie est un super cadeau, alors j'ai décidé d'en faire une fête chaque jour! J'te file mes astuces, j'te partage ce que je pense, sans langue de bois, pour que tu prennes les rênes de ta vie so awesome! http://celinepod.wix.com/celinepod & http://www.monjobzen.com

Laisser un commentaire