Voilà un petit moment que je ne suis pas venue te raconter ma life méga palpitante ! Tu m’étonnes ! Depuis maintenant un peu plus d’un mois, un adorable petit bébé est venu rejoindre nos bras. Disposer d’une petite demi-heure rien qu’à moi me procure la même sensation de liberté que de partir en virée shopping toute la journée  (j’sais, j’vis des trucs de dingue, t’es jalouse !) Tu te rends compte quand même que ma seule demi-heure rien qu’à moi, j’te l’offre ? Sur fond des morceaux de musique qui faisaient vibrer Bébé dans mon ventre, j’te ponds un p’tit article, comme ça, rien que pour toi !

J’voulais te parler de cette expérience qui te retourne le cœur, l’âme, les tripes, bref, qui te transforme pour toujours ! Juste, être Maman, c’est un truc de malade ! Moi l’anti-marmaille, me vlà Maman méga comblée ! Anti-mioche ? Arrête ! Ah si, si, j’t’assure ! Les marmots, pour moi, si je peux t’illustrer la chose, ça me fait le même effet que celui d’un chewing-gum collé dans ta tignasse de blonde ! C’est crasseux, c’est relou, tu peux pas t’en débarrasser comme tu veux, ça te rend dingue, tu buterais celui qui a osé te faire ça… J’te mens pas quand j’te dis que j’suis anti-mioche !

Mais ce qui est marrant, c’est que ça me fait toujours cet effet-là, surtout quand je les entends brailler dans les magasins ou dans la rue. Oui, parce que, bien souvent, ce n’est pas juste le p’tit chouinement (qui me gave aussi, c’ui là !). Non, non le truc dont je te parle, c’est le hurlement version monfilssestcoincélesdoigtsdanslaportière ou, au choix, jelaiétrangléavecmonlacet.

Ça me rappelle des souvenirs de la période où j’étais responsable de magasin. Toi, qui bosses en boutique, tu me comprendras. Tu sais, quand ta cliente vient avec un de ses loupiots ? Juste UN. Et c’est CELUI-LA qui va te retourner les portants, faire tomber ta pile de jeans pliée selon LA technique hyper pointue que tu as apprise en formation (oui, tu lis bien…), et ce même petit être démoniaque va, dans son élan destructeur, arracher ta SEULE et UNIQUE affiche de vitrine ! Démoniaque, j’te dis !

Pendant que toi, tu vas chercher le p’tit machin en vitrine pour le virer de là, la génitrice te retourne gentiment le magasin à la recherche de … rien en fait, elle regarde ! Sinon, tu as l’autre type de Maman. Celle qui te fait de la peine, rouge de honte et désemparée face à ce tortionnaire pas plus haut que trois de mes super piles de jeans au pliage expert ! Et autant la première, tu t’armerais bien de ton lacet à toi pour l’étrangler, autant la deuxième, t’as bien envie de lui proposer de te laisser la petite chose intenable pour lui apprendre la vie ! J’vais t’apprendre à plier, toi, l’enfant ! Mais comme le travail forcé est interdit en France, j’me suis jamais aventurée à le proposer…

Bref, tout ça pour dire que même si tous les mioches du monde entier ne m’ont jamais donné envie d’en avoir des rien qu’à moi, être Maman, c’est juste ultra méga kiffant !

Même que j’ai adoré être enceinte et la sentir se lover sous ma main !

Même que j’ai surkiffé accoucher et la sentir s’engager dans le bassin !

Même que j’aurais voulu avoir plus mal quand elle est sortie de son nid tout chaud ! (Non, non, j’suis pas folle… Enfin j’crois… )

Même que c’est vrai, ces conneries que tu oublies la douleur quand tu vois ta progéniture en vrai !

Même que c’est vrai, quand on te dit que les fucking contractions de travail, tu les sentiras comme il faut !

Même que je m’en fous des contractions maintenant !

Même que j’ai versé ma larme à son premier sourire à la maternité !

Même que je verse ma larme chaque fois qu’elle me raconte ses p’tites histoires, ses yeux remplis d’amour !

Même que je verse ma larme quand elle a mal au bidou et que je ne peux pas faire grand-chose pour l’aider…

Même que je saute de joie quand Bébé évacue enfin son surplus d’air, quelle que soit la zone géographique de son minuscule corps !

Même que mon cœur fond à chaque sourire et à chaque cri de joie…

Même que jusqu’à mon dernier souffle, je ferai tout pour qu’elle vive le meilleur. Qu’elle soit heureuse et épanouie. Qu’elle reçoive tout l’amour qu’elle mérite. Les paroles qui la rassureront, les câlins qui la sécuriseront. 

Même que je lui souhaite une vie joyeuse. Une vie douce, paisible, sereine.

Même que toi, ma fille, tu es le plus beau cadeau surprise que la vie m’ait offerte. Tu es la plus merveilleuse de mes créations.

Même que je suis fière de toi. De ta ténacité. De ta solidité. Tu t’es invitée dans nos vies un jour de Décembre. Tu m’as fait vivre une grossesse de rêve. Tu es restée jusqu’au terme avec facilité et pleine de santé. Tu n’avais plus de quoi te nourrir dans mon corps, et tu ne voulais même pas sortir. On est venus te chercher, on t’a dit que tu pouvais sortir maintenant. Que tu serais mieux dehors. Tu as super bien géré le travail. Et en quelques heures, ouf, dehors ! Et moi qui ne voulais pas nourrir un p’tit bébé au sein, me voilà Maman Allaitante.

Même que j’adore ça.

Même que tu peux avoir plein de grands principes, tu les oublies quand tu vis la maternité.

Y a pas. Un bébé, ça change la vie. Ça te fout un coup de pied au cul, comme il faut. Je ne serai plus jamais la même. Je ne suis plus la même depuis que j’ai su que j’avais la responsabilité de cette petite chose nommée fœtus. Merci mon Trésor. Merci pour m’avoir donné l’occasion de grandir.

A propos de l'auteur

Céline Pod
Coach de vie

Coach professionnelle, experte en accompagnement au Féminin (avec un grand F, t'as vu?), tu as donc deviné ma passion: booster ton quotidien et te secouer les puces :) La vie est un super cadeau, alors j'ai décidé d'en faire une fête chaque jour! J'te file mes astuces, j'te partage ce que je pense, sans langue de bois, pour que tu prennes les rênes de ta vie so awesome! http://celinepod.wix.com/celinepod & http://www.monjobzen.com

Laisser un commentaire